Escaladez la plus haute dune d'Ameland

Les îles des Wadden sont autant de petits bijoux disséminés sur la mer. Il vous suffit de rouler jusqu'à Ameland et de partir à la découverte de la partie est de l'île pour comprendre pourquoi. Le sable d'un blanc scintillant et les hautes dunes séparées par des vallées humides où s'engouffre librement l'eau de mer vous laisseront une marque indélébile. Tout ce qu'il vous faut, c'est une paire de bonnes chaussures et vous voilà prêt à ressentir ce sentiment de bout du monde. Profitez-en pour vous lancer dans une solide escalade, celle de l'Oerdblinkert. La vue au sommet de cette dune de 24 m de haut vaut sans aucun doute le détour !

Les espaces naturels d'Ameland sont accessibles toute l'année durant. Attention : en cas de marée particulièrement haute, certains chemins ne sont plus praticables.

Waddenzee Werelderfgoed - Ameland Oerd

Au sommet de l'Oerdblinkert

La zone naturelle 't Oerd aux nombreux oiseaux, l'étendue de prés salés De Hon et la digue Kooioerdstuifdijk forment sur plus de 1100 hectares la partie orientale de l'île d'Ameland. La zone naturelle 't Oerd est la plus réputée et la plus accessible des trois parties. Suivez l'itinéraire jusqu'à l'Oerdblinkert, la plus haute dune de l'île. Il ne vous reste ensuite qu'à suivre le chemin pavé qui grimpe jusqu'au sommet. Avec comme récompense, une vue spectaculaire, portant même par temps clair jusqu'à la côte frisonne. Les panneaux informatifs, les jumelles et le plan d'orientation vous en apprendront plus sur la région. Prenez le temps d'observer aux jumelles les oiseaux qui picorent et grattent le sol au loin. Et laissez-vous imprégner de la vie remuante de la nature.

La riche lisière de la mer des Wadden

Dans cette région de prés salés, le calme et la nature à l'état brut sont les plus grands trésors. Pour parvenir à cette étendue, il n'est pas nécessaire de traverser l'eau : le Noarderleech est situé le long de la digue. Chaque année, une multitude d'oiseaux profitent de la richesse à cette lisière de la mer des Wadden et de sa profusion de nourriture.

Rixt van het Oerd

Dans le village de Buren se dresse une statue de Rixt van het Oerd, personnage faisant l'objet d'une histoire populaire de l'île d'Ameland. Rixt était une femme excentrique qui vivait dans la région du 't Oerd, dans une cabane faite de bois d'épave. Par tempête, elle accrochait une lampe autour du cou de sa vache et l'envoyait à travers les dunes. Des navires prenaient alors la lampe pour la lumière d'un phare et s'échouaient sur la plage. Rixt en profitait pour piller les épaves, allant même, selon la légende, jusqu'à mordre les doigts des victimes pour en retirer leurs anneaux. Mais un jour, elle découvrit parmi les victimes son fils Sjoerd, qui s'était enfui de la maison des années plus tôt. Rixt s'effondra et mourut sur-le-champ, mais son cri "Sjoerd, Sjoerd, Sjoerd" flotte encore dans les airs du 't Oerd.